Comment trouver la selle parfaite?

Pour la plupart des gens, une selle est une selle. Et les selles confortables sont celles qui sont bien larges, bien rembourrées, avec des inserts en gel transparents parce que oui c’est ça le confort du futur! Et bien que celles-ci peuvent être tout à fait adaptées au vélo de ta grand-mère, l’installer sur ton vélo de bikepacking ne te procurera pas forcément la meilleure des expériences de voyage… loin de là! Mais alors, comment bien choisir une selle adaptée? Voici 6 conseils pour toi trouver le graal sur lequel t’assoir.

Mais dis-moi Nicolas, comment je fais pour trouver la selle parfaite alors?

Lance A.

Voici une question que je lis et entends souvent durant les sorties que je guide ou sur les groupes de discussions que je parcours. Et après tout, c’est tout à fait légitime ! Car que l’on soit sur l’asphalte, les graviers, la terre ou dans de la grosse pavasse, on mérite tous un maximum de confort pour pouvoir profiter pleinement de l’expérience. Et cela sans douleur, en tirant le plein potentiel de notre physique et de notre monture.

1. Trouve une forme de selle adapté

On a tous une anatomie différente. Ce qui explique pourquoi il y a autant de selle différente sur le marché. En premier lieu, les hommes et les femmes auront des formes de selle différentes. Le bassin des femmes étant généralement plus larges, elles seront bien souvent plus confortables sur une selle large.

Mais la forme de ta selle va aussi dépendre de ta pratique. La selle d’un pilote de descente va être différente de celle (!) d’un coureur de CrossCountry qui recherchera la légèreté ou de celle d’un routier qui sera vissé dessus durant de longues heures.
Donc pour trouver le bon modèle, tu devras identifier les selles adaptées à ta pratique.

2. Prends en compte ta position sur le vélo et ta souplesse

As-tu la souplesse d’un chat ou celle d’un poteau? Pour en avoir une idée précise, c’est simple:
Assis-toi au sol, jambes tendues devant toi et penche-toi pour voir jusqu’où tu peux avancer tes mains.
Éprouves-tu de la difficulté à seulement te pencher? Bravo, tu es dans l’équipe bout de bois!
Peux-tu toucher des orteils? Là, tu vas direct dans l’équipe félin!
Et si tu te retrouves plus ou moins au milieu, alors tu as une souplesse moyenne.
Les cyclistes moins souples ont tendance à bouger davantage sur leur selle. Une forme de selle arrondie ou rebondie est plus adaptée pour eux.
Les cyclistes souples ont une position plus stable sur le vélo et ont tendance à être plus confortable sur une selle plate qui leurs offrira plus de liberté de mouvement.
Les plus souples d’entre nous trouveront le plus d’avantages dans l’utilisation d’une selle légèrement incurvée.

Ton confort va aussi dépendre grandement de ta position sur le vélo. Une position du torse plus ou moins inclinée, un bassin plus ou moins avancé par rapport au pédalier vont aussi venir impacter la forme de ta selle idéale.
Plus tu seras penché, plus il y aura de pression sur tes structures périnéales. Et cela peut entrainer des douleurs et des engourdissements. Une selle adaptée à ta position devra donc venir alléger les pressions non désirées qui sont précisément celles qui créent les douleurs au popotin.

Tu peux donc opter pour un modèle avec une ouverture centrale qui en plus de réduire ces douloureuses pressions, te fera bénéficier d’une ventilation des parties intimes, génial! Car plus de ventilation, égale moins de sudation, égale moins de frottements donc moins d’irritation. Double gain !

Aussi, certaines selles ont une pointe courte et courbée vers le bas (on dit en bec d’aigle). L’idée est là de diminuer les pressions sur la zone urogénitale dans les positions extrêmement basses et aérodynamiques.

3. Mesure l’écartement de tes ischions.

OK, maintenant que tu as déterminé ton sexe, ton style, ta pratique et ta souplesse, tu commences à avoir une bonne idée de la selle qui te sera idéale. Un dernier élément à ajouter à l’équation est l’écartement de tes ischions. Les selles sont proposées dans de nombreuses largeurs et c’est en mesurant cet écartement que tu pourras faire un choix judicieux. C’est très simple à faire. Tu peux aller en magasin, tout bon vélociste saura t’assister. Mais tu peux aussi le faire à la maison. Accroupis-toi sur un bout de carton ondulé pour imprimer une marque nette indiquant la position de tes ischions. En mesurant la distance entre le centre de ces deux empreintes, tu sauras l’écartement de tes ischions.
Idéalement lorsque tu vas t’assoir sur le carton, il faut que ton torse forme le même angle avec le sol que lorsque tu es sur ton vélo. Ci-dessous, dans la première image, la personne sera donc assise droite sur sa selle (le torse forme un angle de 90° avec le sol).

Assis-toi sur le carton en appuyant suffisamment fort pour que tes ischions forment de profondes empreintes.
Marque à l’aide d’un crayon le centre des empreintes
Mesure alors ton écartement. Reporte-toi aux indications des fabricants de selle pour trouver la largeur de selle adaptée.

Crédit image https://blog.bikefit.com/

4. Positionne ta selle à la bonne hauteur.

Maintenant que tu as trouvé la selle parfaite, la prochaine étape est de la positionner à la bonne hauteur. Comme vu dans l’article sur l’ergonomie à vélo, une hauteur de selle correcte contribuera à un pédalage plus efficace et limitera l’apparition d’irritation malvenues. Pour simplement la déterminer:

Assis sur ta selle, manivelles verticales, pose ton talon sur les pédales, en position basse, tes jambes doivent être tendues sans que ton bassin viennent basculer d’un côté ou d’un autre lorsque tu pédales. Si ton bassin bascule, tu es trop haut, si ta jambe reste légèrement fléchie, tu es trop bas.

Évidemment, la meilleure solution est de faire appel à un professionnel en étude postural qui saura faire interagir entre eux la position de chacun des composants de ton vélo en fonction de ta pratique et de ta position.

5. Ajuste l’inclinaison et le recul

Avant de commencer, assure-toi que ta selle soit bien horizontale. Si elle pointe trop vers le bas ou vers le haut, tu pourrais ressentir différentes douleurs. Et si ta selle est trop avancée ou trop reculée, cela peut amener des problèmes dans le cou, le bas du dos ou dans les bras.

Encore une fois, la meilleure façon de déterminer la position adéquate de ta selle est de faire appel à un professionnel. Mais encore une fois, il existe une règle empirique qui permet de trouver un recul de selle acceptable.

Manivelles horizontales, place un fil à plomb sur ta protubérance tibiale, le plomb doit être aligné à l’axe de ta pédale. Tu pourras alors faire de légers ajustement vers l’avant ou l’arrière pour affiner ta position selon tes ressenties durant de longues sorties. Mais attention à garder ces déplacements très légers.

Bien que je t’ai conseillé de mettre ta selle parfaitement horizontale, bien souvent, les hommes incline le bec légèrement vers le haut alors que les femmes le mettent vers le bas. Fais tes essais pour déterminer ce qui est le mieux pour toi.

6. Ne sous estime pas l’importance du cuissard !

Vidéo de la célèbre marque de cuissard Assos.

Une dernière astuce: la selle parfaite n’est rien sans le cuissard parfait. Tu peux avoir trouvé la selle ultime qui s’adapte idéalement à ton postérieur mais malheureusement sans un cuissard de qualité il est fort probable qu’elle reste inconfortable.
Il faudra qu’il soit net et ajusté, sans couture apparente irritantes et fabriqué dans une matière anti-bactérienne. Idéalement les femmes devraient s’équiper avec des modèles dédiées, comme les modèles de cuissard de la marque française Wilma.

Les marques de selle recommandées

BROOKS: On ne présente plus les selles Brooks. Elles ne sont pas forcément adaptées à tous, demandent un entretien méticuleux ainsi qu’une période de rodage mais une fois que tu trouveras le bon modèle, tu bénéficieras d’un confort incomparable durant des décennies.

ERGON: Les selles Ergon ont bénéficié de nombreuses recherches scientifiques et tous les pratiquants trouveront selle à leurs fesses parmi leur gamme! A noter, la sélection est facilitée par l’interface du site.

FIZIK: une des marques leaders sur les vélos de route et avec raison au vue de leur utilisation parmi les pros et le pedigree de courses remportées au cours de leur 25 années d’existence.

GILLES BERTHOUD: selles tout cuir fabriquées en France. De nombreux modèles existent pour s’adapter à de nombreuses pratiques et styles. On est là sur des produits à la qualité exceptionnelle.

INFINITY SEATS: Un concept contre-intuitif, Infinity seats propose des selles évidées. L’idée étant de donner du maintien là où il est confortable et retirer toutes les surfaces qui entrainent les pressions indésirables.

ISM: Avec un style très tranché par rapport au dessin classique, la marque propose de nombreux modèles avec un excellent confort, maintien et une belle surface s’adaptant parfaitement aux différentes positions que l’on peut être amené à prendre sur le vélo.

ISM-saddles-comparison-

SELLE ITALIA: Avec 120 années d’existence, Selle Italia n’est plus à présenter. La marque propose une large gamme de selle destinées à tous les usages et incluant les dernières technologies et d’excellents outils pour facilement sélectionner la selle parfaite.

SELLE ROYALE: Toutes les gammes ne se valent pas, privilégie les modèles de la gamme Scientia pour bénéficier de modèles ergonomiquement aboutis à un prix contenu.

SMP: Souvent citées lorsqu’on recherche des selles ergonomiques adaptées à la pratique de l’ultra-endurance. Leur forme spécifique découle de nombreuses années de recherche.

SPECIALIZED: Specialized s’est fait une solide réputation dans le monde du bike fit en proposant depuis de nombreuses années un concept maison, le Retül Fit. Tu trouveras dans leur gamme, les modèles avec les matériaux les plus futuristes !

SQLABS: marque allemande innovante qui propose des modèles unisex grâce au concept « Step saddle » qui leur a valu de nombreux prix et une solide reconnaissance parmi les professionnels.

WTB: Un grand nombre de modèles au bon rapport prix/solidité. C’est une valeur sûre qui t’assurera des milliers d’heure de plaisir et de confort !

Un dernier conseil pour la route

Si tu te sens toujours perdu, va faire un tour chez ton vélociste favori, il saura répondre à tes interrogations et te trouver des solutions adaptées. Nombreux sont ceux qui ont en stock des selles de démonstration pour toi faire des essais en pleine action qui te permettront de déterminer à coup sûr le modèle le plus adéquat.

Qu’en est-il pour toi? As-tu réussi à trouver la selle parfaite? Combien de temps cela a-t-il pris? As-tu d’autres marques à recommander à la communauté? Partage ça avec nous dans la section commentaire ci-dessous!

Si vous avez aimé cet article, vous êtes libre de le partager ! :)
Nicolas_francebikepacking.com
Nicolas

Salut ! Je suis Nicolas, c'est moi qui est lancé francebikepacking. Je suis tombé amoureux du vélo alors que je marchais à peine et c'est à mes 26 ans que j'ai commencé à voyager à vélo.

Laisser un commentaire